picto trouvez votre agence Destia
Trouvez une agence

près de chez vous

picto rappel Destia
Etre rappelé ?

dès que possible

picto devis Destia
Besoin d'un devis ?

pour évaluer vos besoins

picto contactez Destia
Contactez-nous au 04 57 93 92 89

du lundi au vendredi (de 7h30 à 20h30)

logo Destia, Destiné à votre Autonomie

Jacqueline, auxiliaire de vie : « Lorsque j’interviens chez un nouveau bénéficiaire, j’apprends d’abord à connaitre la personne »

echo $intro_img_alt;
21 novembre 2018

Je travaille depuis 2012 au sein d’Avidom Sud en tant qu’auxiliaire de vie. Auparavant, je donnais des cours d’art plastique aux adultes et aux enfants.

J’ai commencé à exercer dans le secteur du maintien à domicile par un CDD à la Fondation Sainte-Marie où j’ai d’ailleurs pu suivre, en complément, un séminaire d’art-thérapie. Artiste-peintre de formation, ce séminaire a été grandement utile pour allier le monde de l’art à celui du maintien à domicile. J’applique l’art-thérapie auprès de mes bénéficiaires en réalisant des activités comme la peinture, la musique, la lecture de poésies ou de textes philosophiques.

Mon aventure chez Avidom ? Elle a commencé par une recommandation. A l’époque, je ne me sentais pas très à l’aise au sein de la structure dans laquelle je travaillais. Je souhaitais poursuivre mon métier ailleurs mais je ne connaissais pas les structures existantes. C’est lors d’une discussion avec ma voisine que j’ai appris que sa mère était accompagnée par Avidom et qu’elle était très satisfaite de l’aide apportée.

J’ai eu un très bon feeling dès les premiers contacts avec l’agence. Avidom m’a tout de suite fait confiance en me confiant des missions importantes.

Les responsables d’agence sont toujours à l’écoute et j’entretiens une très bonne relation avec eux ; j’ai même eu l’occasion de faire une exposition de mes tableaux dans leurs bureaux.

Mon quotidien aujourd’hui, c’est de faire le ménage, la toilette, le change ou encore la cuisine. Je tiens à ce que mes bénéficiaires mangent bien, qu’ils aient un confort de vie et vivent en sécurité autour d’eux.

 

Lorsque j’interviens chez un nouveau bénéficiaire, j’apprends d’abord à connaitre la personne. Cela passe par la communication, l’empathie et l’adaptation. C’est une approche fondamentale pour assurer un bon accompagnement dans les temps, notamment chez les personnes atteintes de troubles psychiques ou neurologiques.

L’anecdote de Jacqueline

On peut s’attacher à certains bénéficiaires, surtout si l’on passe beaucoup de temps avec la personne. Pour ma part, j’ai tissé des liens avec l’une de mes bénéficiaires qui était atteinte de la maladie d’Alzheimer. Je réalisais beaucoup d’activités avec elle. Nous sortions souvent « bras dessus bras dessous » et elle était très heureuse dès qu’il y avait un rayon de soleil. Au bout d’un certain temps, ses enfants l’ont placée dans une maison de retraite médicalisée. Le temps est passé mais un jour, sa fille m’a invité à la voir. Malgré le stade avancé de sa maladie, elle m’a tout de suite reconnu et nous nous sommes baladées, comme à l’époque, « bras dessus bras dessous »… C’est un excellent souvenir pour moi.

Votre devis

Contact Destia

Photo opératrice téléphonique Destia
RAPPEL GRATUIT

Le n° recueilli est nécessaire pour répondre à votre demande de rappel. Consultez notre Politique de protection des données.
Copyright 2018 © by PSMentions légalesConditions générales d’utilisation